lundi 16 janvier 2006

Edito du 16 janvier

Pékin Express:

la bonne surprise !

1212

Pékin Express, c’est le nom du nouveau jeu d’M6 qui a débuté hier à 17h45. Un horaire étrange, vous en conviendrez pour ce qu’M6 nous avait vendu en septembre dernier comme un véritable événement. On s’attendait à voir débarquer ce programme en première ou en deuxième partie de soirée, mais voilà qu’M6, peut être pas très sur de la réussite de Pékin Express, et échaudé par quelques bides retentissant à 20h50, a préféré jouer la carte de la prudence. Et franchement c’est plutôt dommage, car ce jeu mérite vraiment le coup d’œil.

Le concept tout d’abord. Dix équipes de 2 personnes ont 45 jours pour relier Pékin, en suivant le parcours du Transsibérien et avec seulement 1 euros par jour. De plus le règlement précise qu’il est interdit de payer pour trouver un abri pour la nuit. Il faut donc compter sur la bonne volonté des habitants. Et c’est là que l’on a vraiment des surprises. Dans l’épisode diffusé d’hier, nous avons vraiment pris de vraies leçons d’hospitalité de la part de cette population russe vivant dans un quasi dénuement et qui accueille volontiers ces candidats, certains vont même jusqu’à laisser leur propre maison.

Et tout l’intérêt de ce programme est sans doute là, dans cette découverte de paysages et de modes de vies différents. Car soyons honnête la mécanique de Pékin Express ressemble un peu à la Chasse aux trésors que présentait sur le service public Philippe de Dieuleveult. Non l’intérêt est ailleurs, dans ces moments incroyables comme quand Fathi et Medhi, deux candidats se retrouvent à la table de tchétchènes éméchées dont la voiture est pleine de Kalachnikov, ou encore quand Nina est émue aux lames quand des enfants viennent lui apporter quelques fleurs pour leur souhaiter la bienvenue, alors qu’elle n’a rien à leur offrir en échange.

Les candidats frôlent parfois de près le danger, mais leur  sécurité, on s’en doute, était une priorité pour les producteurs qui ont fait appel à un ex membre du KGB dont les hommes suivaient à distance les participants.

On en vient donc à regretter que ce programme n’ait pas été mieux exposé par la chaîne. Autre regret pour ma part, la durée de l’émission, et cette mode de diffuser deux épisodes l’un derrière l’autre pour retenir les téléspectateurs… Du coup si 52 minutes semble le format idéal, deux heures de ce programme, cela semble parfois un peu long !

Mais Pékin Express, c’est très bien ! En cas de succès, M6 pourrait même diffuser la 2eme saison en Prime Time…

Posté par morandini à 07:28 - - Permalien [#]