mardi 28 mars 2006

Pourquoi j'ai décidé

de fermer mon blog...

gameover

En créant ce blog il y a 6 mois je souhaitais trouver un moyen différent de communiquer avec vous, de m'exprimer, de vous informer en temps réel sur l’actualité de la télévision et des médias. Il s’agissait pour moi de développer ainsi les liens qui nous unissaient à travers la radio et la presse. Un contact direct, sans filtre et en toute liberté.

Il y a deux mois, « Voici » a commencé à allumer ce blog évoquant de pseudos « mots clefs racoleurs » qui auraient été introduits dans les moteurs de recherches, puis il y a quelques jours le même magazine m’accusait de « voler » des photos et des idées d’articles sur d’autres sites.

Ce week-end « Libération » a rejoint « Voici » dans son combat. Cette fois, le quotidien affirme pêle-mêle que mes infos ne seraient que les reprises de communiqués de presse. Il trouve également inadmissible que je puisse parler de mon livre sur mon blog. Pire encore, j’offre sur mon blog la possibilité d’acheter mon livre via le site Amazon. Crime de lèse majesté.

Ajoutons à cela que, le fait de parler de moi sur mon blog est, pour ces  journalistes, la preuve d’un égo monstrueux. Moi qui pensais naïvement qu’un blog était justement un espace personnel.

Hier soir, c’est un journaliste d'un autre quotidien qui m'interrogeait en  reprenant ces arguments un par un, me demandant des explications. Il était dans son rôle. Néanmoins quand on passe chaque jour près de quatre heures à travailler sur son blog, de façon totalement passionnée et sans attendre le moindre euro en retour, toutes ces attaques, ces soupçons sont à la fois vexants et blessants.

La presse est ainsi faite qu’elle s’auto alimente. C’est le phénomène « boule de neige ». Je ne souhaite pas passer mon temps à me justifier sur le choix de telle photo, tel titre ou tel article sur ce blog. Ces soupçons permanents sont à la fois insupportables et démotivants.

J’ai donc décidé de cesser la tenue de ce blog, sans doute pour le plus grand plaisir de ceux qui écrivent dans Voici et Libé, dont le seul but semble être de détruire et démoraliser ceux qui tentent de construire et d’avancer.

Je suis sincèrement désolé pour les 50.000 visiteurs qui chaque jour me faisaient ainsi confiance. J’espère que vous comprendrez ce choix douloureux.

J’ai appris par le passé que l’on ne gagne jamais contre une presse déchaînée et mal intentionnée…

Jean-Marc Morandini

PS : Vous pouvez continuer à signer la pétition pour les séries sur la page précédente et laisser des messages ici même.


Posté par morandini à 06:23 - Permalien [#]